Soutien à celleux qui bifurquent

par le Mouvement pour des savoirs engagés et reliés : Site internet

Nous* avons découvert avec émotion le discours radical prononcé mardi 10 mai par les représentant·es d’une partie des ingénieur·es fraichement « formé·es » à la cérémonie de remise de leurs diplômes à AgroParisTech. Le lendemain, des étudiantes et étudiants des Écoles Normales Supérieures ont également appelé dans Le Monde à aligner la recherche sur « les enjeux impérieux de ce siècle »…

Ces actions se rajoutent à des démarches individuelles et collectives qui émergent depuis de nombreuses années au sein du monde de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Notre Mouvement pour des Savoirs Engagés et Reliés (SER), qui représente une dizaine d’organisations, dont Ecopolien, soutient avec beaucoup d’enthousiasme ces prises de positions audacieuses.

Il existe en effet une multitude d’approches et de manières d’agir pour que les savoirs produits par les sciences et techniques deviennent un “commun”. Cette diversité d’actrices et acteurs se fédère et se structure depuis des années, et nous sentons avec beaucoup de joie un dynamisme sans précédent.  Parmi ces initiatives, nous souhaitons vous présenter la nôtre.

Nos constats communs

  • Des défis socio-écologiques minent notre société aujourd’hui, requérant une mise en perspective de nos connaissances sur le monde et sur nous-mêmes, dépassant la croyance que seules des innovations techno-scientifiques peuvent résoudre ces défis.
  • Une fragilisation du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche est en cours, orchestrée par des logiques individualistes.
  • Des mécanismes de désinformation et de manipulation des savoirs sont à l’œuvre dans les agora publiques, politiques et médiatiques.

Nos objectifs communs

  • Faire communauté, afin de rendre visibles nos valeurs communes, via des supports écrits (manifeste, analyses, tribunes…) pour la presse et le personnel politique.
  • tout en assurant une présence via des événements dans la communauté de la recherche et les mouvements sociaux.

Notre but est de réussir à :

  • montrer publiquement le caractère politique des sciences et des techniques, alors que leur supposée neutralité sert avant tout à justifier une fuite en avant techno-scientifique sans discussion préalable ;
  • faire naître des expérimentations fécondes à travers des croisements entre le monde de la recherche et les mouvements sociaux pour une transition écologique et solidaire ;
  • obtenir des changements significatifs de la part des institutions pour une expression démocratique des choix scientifiques et techniques.

Avec quels moyens ?

Par la formation d’un collectif :

  • Se rencontrer, se soutenir et se tenir mutuellement informé·e·s de séminaires, d’idées, d’actions, avec un forum, un agenda et des ressources partagées, pour faire vivre ce collectif.

Par des rencontres lors des Journées d’Été des Savoirs Engagés et Reliés (JESER) :

Par des contributions au débat public :

  • Rédaction d’un Manifeste dont la publication est prévue en septembre 2022 ;
  • Diffusion d’un programme de recherche alternatif (Horizon Terre) dont la sortie est prévue début juin.

Le Mouvement pour des Savoirs Engagés et Reliés (SER) est porté par Sciences Citoyennes, Ingénieur·e·s sans Frontières, PiNG, Klask, Ecopolien, Atécopol, RoguesESR, La Fabrique des Questions Simples, Ingénieur·e·s Engagé·e·s Lyon, Coexiscience, La Myne.


Pour vous tenir au courant ou demander plus d’informations :

Liste de diffusion “Mouvement pour des Savoirs Engagés et Reliés”
Nous contacter à l’adresse contact_jeser@sciencescitoyennes.org ou par téléphone au 01 43 14 73 65