Sur les épaules de Goëthe : essayer de penser la science autrement

Nicolas Praquin, Université Paris Saclay et Écopolien.
Lundi 10 mai 2021 16h, en visioconférence

Résumé

Quelle science peut-on imaginer à l’heure de l’anthropocène ?

Dans ce séminaire interne de l’Écopolien, nous discuterons de la manière dont on peut s’inspirer à la fois de la science pré-Moderne, de celle issue de la révolution industrielle et d’autres modes d’accès à la connaissance pour penser la science autrement.

Pour nourrir ces réflexions, je partirai de l’exemple de Goethe. Surtout connu pour son œuvre littéraire ; il fut aussi un scientifique de premier plan et s’intéressa notamment et particulièrement à la lumière et à la botanique. Henri Bortoft (1938-2012) physicien quantique, a écrit deux ouvrages consacrés à Goethe le scientifique en se focalisant sur son approche holistique de la science. A partir de l’approche de Goethe et de la phénoménologie d’Husserl, Bortoft trace de nouvelles façons de comprendre et interpréter les phénomènes scientifiques. Dans la présentation que je vous propose, je retrace les grandes lignes de ces deux ouvrages et ouvre la discussion sur la façon dont nous pourrions imaginer faire de la science à l’heure de l’anthropocène.

Le séminaire sera suivi d’un débat.