Journées « Fin du monde et fin du mois » 

Du 23 au 25 juin, venez apprendre, débattre, vous amuser et tisser des liens entre les savoirs universitaires et ceux des mouvements sociaux et écologistes pour mieux comprendre les enjeux liés au grand défi de la fin du monde et de la fin du mois.

Quoi: Journées séminaires et débats « Fin du monde et fin du mois: convergences et divergences entre mouvements sociaux et écologiques« .
Quand : du mercredi 23 au vendredi 25 juin 2021.
Lieu : campus Pierre et Marie Curie (Jussieu) de Sorbonne Université. Amphi 15 (plan ci-dessous)
Visio: en plus du présentiel, retransmission de l’évènement en visio. L’adresse sera communiquée ici.
Programme: A télécharger ici. Les résumés des séminaires du 23/5 sont ici.
Inscription gratuite mais obligatoire, avant le 18 juin: formulaire d’inscription (100 places en présentiel, 300 places en visio). Le suivi en présentiel est réservé aux personnels et étudiants de Sorbonne Université.
Gestes barrière : jauge de l’amphi à 50%, ventilation mécanique, masque obligatoire, masque FFP2 conseillé, pauses café en extérieur avec distanciation.
Événement organisé par : Ecopolien, CGT, FSU, SUD, Assocation LUPA, Solidaires Étudiant.e.s

La crise écologique et sociale est un défi majeur pour notre société à laquelle l’université se doit d’apporter, sinon une réponse, au moins un lieu pour le débat intellectuel. Pour cette raison, nous organisons les 23-24-25 juin sur le campus Jussieu de Sorbonne Université  des journées de séminaires et de débats intitulées « Fin du monde et fin du mois: convergences et divergences entre mouvements sociaux et écologiques« . Cette initiative a émergé à l’occasion des mouvements pour la défense des retraites et du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR), mais aussi lors des récentes mobilisations visant à lutter contre l’accélération du dérèglement climatique et de la dégradation de l’environnement.

Leur objectif est de tisser des liens entre les savoirs universitaires et ceux des mouvements sociaux et écologistes pour mieux comprendre les enjeux liés à ce grand défi. Il s’agira également de rapprocher les concepts de « luttes sociales, critique du capitalisme » et de « luttes écologistes », et de les mettre en dialogue. 

Le programme aborde quatre thèmes principaux :

  1. La description de la situation actuelle d’urgence sociale et écologique.
  2. L’histoire du mouvement ouvrier, des mouvements écologistes et de l’anthropocène.
  3. Les convergences et divergences dans les mouvements sociaux et les mouvements écologistes (avec des militant.es associatifs et syndicaux impliqué.es dans des luttes sur le terrain)
  4. Les problématiques spécifiques de l’ESR dans la cadre de la crise sociale et écologique

Les intervenant.es sont des universitaires de renom, des sciences sociales et naturelles, de Sorbonne Université et d’ailleurs, et des militant.es de syndicats et d’associations écologistes proches du terrain. Les journées, ouvertes à tous les personnels et étudiant-e-s de l’université, auront lieu en présentiel et en visio. Elles sont organisées par un collectif d’enseignant.es-chercheur.es, de chercheur.es, de personnels BIATSS et ITA de laboratoires de Sorbonne Université avec l’appui de trois syndicats (CGT, FSU, SUD), d’un collectif universitaire (Ecopolien), d’un syndicat étudiant (Solidaires Étudiant.e.s) et d’une association étudiante (LUPA).

Plan du campus Pierre et Marie Curie (Jussieu) avec l’amphi 15

Comité d’organisation (par ordre alphabétique)

  • Sébastien Abramson, Laboratoire PHENIX et FERCsup-CGT
  • Marie-Anne Arrio, IMPMC et SNTRS-CGT
  • Marie D’angelo, Institut des Nanosciences de Paris
  • André Estevez-Torres, Laboratoire Jean Perrin et Ecopolien
  • Fabrice Flipo, LCSP et Ecopolien
  • Des militant-es de la section SUD Education SU
  • Jules Pesin, LUPA
  • Des militants des sections FERC-SUP et SNTRS de SU