Présentation du livre «Rencontres intimes avec l’Anthropocène»

Un collectif de scientifiques, parmi lesquels des membres de l’Ecopolien, vient de publier Rencontres intimes avec l’Anthropocène : Récits personnels de scientifiques. Lire le communiqué de presse ici.

Résumé : Beaucoup de scientifiques considèrent que parler de leurs émotions dans le cadre de leur activité professionnelle pourrait les décrédibiliser : il faudrait uniquement parler de chiffres, rester impartial, esquiver le ressenti. Pourtant, face à certains scénarios du GIEC projetant des millions de morts climatiques et à l’effondrement en cours du vivant, comment garder cette posture ? Dans ce recueil, des scientifiques témoignent de leur prise de conscience face aux changements environnementaux d’origine anthropique ; il y a quelque chose qui échappe à la raison, une humanité qui a peur de se perdre en chemin et qui a pris conscience des limites du monde qu’elle habite.

Vous pouvez le lire gratuitement en version pdf ou le commander en version papier.

Pour commander la version papier, allez voir votre libraire préféré.e avec la référence du livre que vous trouverez ici. La version papier est vendue au prix coutant imprimeur incluant une marge de 30% pour les libraires, et sans bénéfice pour les auteurs, s’il est acheté via un libraire (6,77 €).

Vous pouvez aussi faire une commande directe via l’imprimeur. Dans ces cas, les bénéfices seront reversés à une association.

Auteur.es : Julie Humeau ; Céline Verchère ; André Estevez-Torres ; Audrey Sabbagh ; Christophe Coillot ; Olivier Aumont ; Guillaume Guimbretiere ; François Ziadé ; Jeanne Gherardi-Scao ; Marie-Alice Foujols ; Cyrille Rathgeber ; Julian Carrey ; Hennebelle Patrick ; Serge Janicot ; Olivier Gallot-Lavallée ; Delva Pacôme ; Gerbaud Vincent ; Soulard Thomas ; Nicolas Champollion.


2 réflexions sur « Présentation du livre «Rencontres intimes avec l’Anthropocène» »

  1. Bonjour,
    merci pour votre travail intéressant.
    Le lien vers la version pdf de l’ouvrage ne fonctionne pas.
    Bonne continuation
    Bruni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.